Le constat actuel

→  Absence ou pas suffisamment d’équipes mobiles (de secteur ou autres) pouvant se rendre au domicile de la personne en crise, situations provoquant parfois de lourdes conséquences

 

→  Rupture des parcours de vie et de soin par manque de dispositifs adaptés de proximité

 

→  Hospitalisation dans de mauvaises  conditions avec peu de personnel qualifié  et  d’une durée souvent trop longue

 

→  Manque de psychiatres hospitaliers

 

→  Disparition de la formation spécifique des infirmiers

 

→  Manque de logements et de soutien dans les logements pour usagers

 

→ Insuffisance de temps d’écoute, de soin, d’accompagnement dans la cité, pour soutenir le rétablissement des usagers

 

●●●

 

 

 

 

Une association qui regroupe soignants, usagers, familles

Objectif : faciliter l’intégration de la Santé Mentale dans la Cité

 

 ●●●

 

 

La santé mentale est un des derniers domaines où les patients subissent une discrimination particulièrement importante ayant des conséquences dans de nombreux secteurs : logement, travail, loisirs, liens sociaux mais au premier plan, au niveau de l’accès aux soins. Cette discrimination s’inscrit au plus profond du système de soins puisque les représentations négatives réduisent l’accès aux soins et entraînent des conditions de prise en charge marquées par l’hospitalocentrisme, contrairement aux recommandations de l’O.M.S. dans ce domaine.

D’après l’O.M.S. :

 

            ►45 millions de personnes souffrent de troubles mentaux

            ►C’est la 2ème cause de morbidité dans le monde

  

 

Pourtant la psychiatrie est une discipline en pleine évolution, le champ de la Santé Mentale, autrefois peu connu, est à présent bien identifié et occupe une place grandissante dans le champ de Santé en général.

 

 

  ●●●

  

Nos objectifs principaux:

 

► Développer le travail en réseau avec les partenaires pour faciliter l’intégration de la santé mentale dans le champ de la cité

 

► Retrouver un véritable rétablissement pour les usagers, dans les quatre axes : clinique, social, fonctionnel et personnel

 

► Lutter pour des soins de qualité en santé mentale et contre la discrimination qui frappe les patients du fait de l’incompréhension des maladies psychiques

 

 

  ●●●

 

Arpsydemio, c'est:

 

•  l'organisation annuelle de la Semaine d’Information sur la Santé Mentale (SISM) à MARSEILLE et dans les Bouches-du-Rhône.

Thèmes des éditions précédentes : Etat des lieux, soins dans la cité, Projets des soignants, droits des usagers, Intégration dans la cité , Hébergement, Précarité, Hôpitaux de Jour, CATTP, Ateliers, Clubs,  Malaise dans l’hospitalisation , Qualité de vie, Santé Mentale et Déstigmatisation, Maladies psychiques, isolement, exclusion, Processus créatifs et santé mentale, Folies et Médias, Accès aux soins – Soins sans consentement …

 

•  l'organisation de manifestations publiques destinées à mieux faire connaître  l’offre en santé mentale (colloques, stands, conférences, concerts, pièces de théâtre, projections de films …)

 

•  un partenariat avec la Fédération « Santé Mentale – France » afin de promouvoir des actions de formation et d’information

 

•   au niveau international, la collaboration avec les équipes en psychiatrie, les usagers, les familles de différents pays : Algérie, Mauritanie, Cambodge et Vietnam

 

Avec quels moyens ?

 

-> des subventions : Ville de Marseille, Conseil Général, organismes privés, le C.H Edouard Toulouse, etc.

-> les adhésions

-> les dons